Evénements

Droit international privé et européen : pratique notariale
74,00 €

Droit international privé et européen : pratique notariale

8e édition
M. Revillard
Defrénois - Expertise Notariale

La pratique notariale de droit international privé et européen est confrontée depuis 2010 à l’entrée (...) Lire la suite
Vous souhaitez bénéficier d'une information complète sur les nouveautés ou nouvelles éditions dans votre spécialité ? La Lettre d'information LGDJ.fr, personnalisée, est faite pour vous.

La notion d'intérêt d'assurance

Agrandir l'image

La notion d'intérêt d'assurance

Tome 51
Magalie Provost
Editeur : L.G.D.J
Collection : Thèses
Études sur le droit des assurances
ISBN : 978-2-275-03457-7
428 pages - Parution : 11/2009

Thème : Droit > Droit des assurances


38,55 €

Expédié sous 24 heures





Présentation par l'éditeur
Une étude comparatiste a mis en exergue le paradoxe suivant : alors que l’intérêt d’assurance est une notion méconnue en France, dont la portée se limite aux assurances de dommages, celui-ci fait l’objet d’études exhaustives de la part des droits étrangers, qui lui concèdent une importance considérable pour la conclusion d’un contrat d’assurance.
Ce paradoxe doit être tranché en faveur d’une conception large de la notion d’intérêt : pour éviter que l’assurance ne dégénère en pari, l’intérêt d’assurance opère une distinction parmi les contrats aléatoires : au contrat qui offre une protection contre le hasard, tel le contrat d’assurance, s’opposent ceux qui spéculent sur le hasard, à l’image du jeu et du pari. Contrairement à ce que laisse entendre le droit français, la notion d’intérêt s’avère d’une importance considérable car elle constitue le critère de qualification du contrat d’assurance.
Par suite, une relecture du droit positif est doublement nécessaire. D’une part, un intérêt d’assurance doit être requis pour la validité des assurances de personnes. D’autre part, la notion de risque analysée à la lumière de l’intérêt d’assurance conduit à adopter une conception moniste selon laquelle le « risque » ne peut pas exister sans un intérêt à s’en prémunir : pas de risque sans intérêt. Cette nouvelle analyse permet de sanctionner les contrats d’assurance dépourvus d’intérêt à la non-réalisation d’un risque.

Sur le même thème

Evaluation du préjudice corporel 2014-2015

Evaluation du préjudice corporel 2014-2015

Stratégies d'indemnisation, méthodes d'évaluation
2e édition
G. Mor
Delmas

46,00 €
Ajouter au panier
Droit des assurances

Droit des assurances

Licence, Master
L. De Graëve
Bréal

18,00 €
Ajouter au panier
Couvrir les risques d'entreprises à l'international

Couvrir les risques d'entreprises à l'international

B. Blanchard Duhayon
L'Argus de l'assurance

29,00 €
Ajouter au panier

D'autres ouvrages sur le même thème

librairie LGDJ.fr Sélection CRFPA 2014
Mon panier (0)
Ouvrages consultés
Suivi de commande
la librairie juridique de référence