Autonomie personnelle et droit pénal

Préface de François Rousseau

Expédié sous 6 à 10 jours

15,50 €
124 pages
Résumé

Résumé

Par principe, en droit pénal, le consentement de la victime n'est pas un fait justificatif. Néanmoins, l'absence de répression concernant certaines pratiques violentes semble indiquer que le consentement n'est pas réellement sans effet juridique en matière pénale.

Par ailleurs, suite à la consécration du droit à l'autodétermination par la Cour européenne des droits de l'Homme, le consentement semble acquérir une force nouvelle, particulièrement dans le cadre sexuel. Les juristes s'inquiètent d'un tel développement de l'autonomie personnelle, en ce qu'il est susceptible de mettre à mal la répression pénale des violences consenties.

Cet ouvrage s'interroge sur la limite de l'autonomie personnelle en droit pénal. La dignité, matrice des droits fondamentaux, ne semble pas avoir vocation à être invoquée à cette fin.

L'ouvrage s'attache à définir l'intégrité en tant que valeur protégée, dans un souci de cohérence du droit pénal. Au regard de cette définition, le respect de l'intégrité semble être une limite justifiée à l'autonomie personnelle.

Autonomie personnelle - Droit pénal - Intégrité - Dignité - Autodétermination - Consentement -Fait justificatif - Cour européenne des droits de l'Homme.

Pierre Rousseau est doctorant en droit pénal à l'Université de Nantes.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-343-10258-0
EAN 9782343102580
Titre Autonomie personnelle et droit pénal
Sous-titre Préface de François Rousseau
Date de parution 03/10/2016
Nombre de pages 124
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Pierre Rousseau
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / BibliothèqueS de droit
Thème Droit > Droit pénal & procédure pénale > Droit pénal / Droit des peines
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...