Bioéthique, biodroit, biopolitique

Réflexions à l'occasion du vote de la loi du 6 août 2004. Sous la direction de Stéphanie Hennette-Vauchez

Plus qu'un exemplaire !

20,30 €
Commandez cet ouvrage par DHL
avant 13h et recevez-le demain
Disponible à la librairie LGDJ à Paris
En stock, expédié sous 24 heures

Procréation médicalement assistée, interruption de grossesse, expérimentation biomédicale, brevetabilité du vivant, droit à la mort, recherche sur l'embryon, clonage depuis les années 1980, la question « bioéthique » acquiert une saillance sans cesse plus grande dans l'espace public. Indisponibilité du corps humain, respect de l'être humain dès le commencement de la vie, principe constitutionnel de sauvegarde de la dignité de la personne, érection du clonage reproductif en « crime contre l'espèce humaine », apparition de conventions internationales (Conseil de l'Europe, UNESCO) : l'effort de régulation et de qualification juridique en matière de bioéthique va, lui aussi et sur la même période, s'intensifiant.

Le présent ouvrage se propose de rendre compte de ce double mouvement de diversification et de juridicisation de la problématique bioéthique. La double hypothèse sur laquelle il repose est la suivante. Fondamentalement, l'émergence d'un droit de la bioéthique a nécessairement pour effet de dessiner une certaine politique du vivant, de distinguer entre modalités légitimes et illégitimes de gouvernement des corps et des conduites. Accessoirement, si la bioéthique a initialement pu être un sujet dont on soulignait à l'envi la spécificité (enjeux dits « fondamentaux », et donc modalités de régulation juridique spécifiques, a-politiques, etc.), elle est aujourd'hui, par certains aspects, un sujet comme les autres - susceptible alors, comme les autres, d'être un des lieux d'expression de clivages de type politique, axiologique. On cherche dès lors à mettre à nu certains des éléments centraux et points d'achoppement de cette nouvelle « biopolitique », les obstacles qu'elle rencontre et les limites auxquelles elle se heurte.

Sous la direction de Stéphanie Hennette-Vauchez,professeur de droit public à l'Université Paris XII. Ses travaux portent notamment sur le contenu et les conditions d'élaboration d'un droit de la bioéthique.

Ont collaboré à cet ouvrage :
Florence Bellivier, professeur de droit privé à l'Université Paris X Nanterre,
Charlotte Girard, maître de conférences en droit public à l'Université de Rouen,
Sabine Boussard, professeur de droit public à l'Université de Franche-Comté,
Xavier Bioy, professeur de droit public à l'Université Toulouse I, Pierre Egéa, professeur de droit public à l'Université Antilles-Guyane
.


EAN 9782275030999
ISBN 978-2-275-03099-9
Date de parution 17/10/2006
Nombres de pages 160
Numéro du tome 43
Type d’ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Collectif
Editeur LGDJ
Collection Droit et société
Thème Droit > Droit de la santé / Droit médical > Bioéthique
Format Papier
Bioéthique, biodroit, biopolitique -  Collectif | Lgdj.fr
Bioéthique, biodroit, biopolitique
20,30 €