De l'intérêt de la summa divisio droit public-droit privé ?

Sous la direction de Baptiste Bonnet et Pascale Deumier

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24h

Plus que 1 exemplaire !
70,00 €
  • : Dalloz
  • : Thèmes & commentaires
  • : Actes
  • : 10/11/2010
  • : 978-2-247-09064-8
298 pages
Résumé

Résumé

La summa divisio droit public - droit privé, incontournable pour les uns, artificielle pour les autres, a toujours intrigué les juristes. Le développement contemporain de branches du droit échappant largement à cette grille de lecture pourrait annoncer sa remise en cause. Cependant, la summa divisio s'est dans le même temps enracinée dans la culture juridique et dans la formation des juristes. Interroger l'intérêt de la summa divisio droit public droit privé aujourd'hui impose donc de vérifier si les spécificités des privatistes ou des publicistes sont essentielles, indépassables, caduques, s'il existe une véritable summa divisio du droit ou simplement une summa divisio des juristes, si un monde sans summa divisio serait envisageable. L'unité du droit peut-elle dépasser la division du droit ?

Le colloque organisé par le Centre de recherches critiques sur le droit (CERCRID UMR 5137) à l'Université Jean Monnet de Saint-Étienne en octobre 2009 a permis, de manière originale, de croiser les réflexions des publicistes et des privatistes sur ce thème, en faisant d'abord un retour sur les raisons historiques, philosophiques et juridiques de la summa divisio et en les confrontant aux disciplines et systèmes ne connaissant pas cette distinction ou parvenant à la transcender. La réflexion s'est ensuite portée sur le moteur réel du maintien de la summa divisio, qui tiendrait peut-être pour beaucoup à une division des juristes, universitaires, juges, imprégnant la structuration des facultés de droit. Enfin, les intervenants ont imaginé l'ordre juridique français sans la division droit public-droit privé.

Contributeurs : Pascal Ancel, Christian Atias, Louis-Augustin Barrière, Jean-Sylvestre Bergé, Baptiste Bonnet, Michel Boudot, Sophie Boyron, Stéphane Caporal, Daniel Chabanol, Christian Charruault, Pierre Delvolvé, Pascale Deumier, Louis Dubouis, Rafael Encinas de Munagorri, Bruno Genevois, Jean-Pierre Marguénaud, Étienne Picard, Fabrice Picod, Diane Roman, Agathe Van Lang, Michel Verpeaux, Claire Vocanson.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-247-09064-8
EAN 9782247090648
Titre De l'intérêt de la summa divisio droit public-droit privé ?
Sous-titre Sous la direction de Baptiste Bonnet et Pascale Deumier
Date de parution 10/11/2010
Nombre de pages 298
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Baptiste Bonnet, Pascale Deumier
Editeur / Collection / Sous-collection Dalloz / Thèmes & commentaires / Actes
Thème Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Théorie du droit
ISBN10 2-247-09064-8
Format Papier
  Loading...