Défendre l'humanité en protégeant son patrimoine Nouveauté

Un nouveau mandat pour les opérations de paix onusiennes

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 heures

65,00 €
800 pages
Résumé

Résumé

Loin de constituer un objet secondaire dans l'abord des relations internationales, le patrimoine offre une porte d'entrée particulièrement stimulante en vue de mieux saisir la notion même d'humanité. Cette thèse révèle toute la fragilité de cette valeur en devenir. Fragilité, car fondée sur toute une série de négativités et d'exclusions : par la désignation d'un ennemi au genre humain, par la reconnaissance de la perte patrimoniale, par la promotion de défenseurs qui agissent au nom de l'humanité et dont la représentativité est alors interrogée.

Ces tensions sont analysées de manière très fine à partir de différents postes d'observation au sein de l'ONU et de l'UNESCO. Le travail de Mathilde Leloup permet alors d'éclairer la problématique du changement au sein des organisations intergouvernementales. Il interroge le processus par lequel le momentum incarné par les destructions du patrimoine mondial entre 2012 et 2015 offre à certains acteurs du multilatéralisme une.opportunité indéniable de tirer leur épingle du jeu. L'ancrage empirique offre une belle description de l'intérieur du rapport des organismes à la mémoire institutionnelle, aux rivalités entre services et à leurs conceptions variables du patrimoine, aux concurrences entre organisations intergouvernementales, aux instrumentalisations du patrimoine à des fins politiques.

Cette recherche le prouve le patrimoine culturel nous offre des chemins stimulants pour penser la société mondiale en devenir. Dans cette période de bifurcation historique que nous traversons face à la pandémie de la COVID-19, nous avons besoin d'accéder à une plus grande intelligibilité de ce qui fait l'humanité. Incontestablement, Mathilde Leloup nous offre un regard plus que bienvenu en la matière, avec justesse mais aussi subtilité.


Frédéric Ramel

Préface de Frédéric Ramel.
Mathilde Leloup, Doctorante de l'Ecole doctorale de science politique (Paris 1).
Caractéristiques
ISBN13 978-2-247-20746-6
EAN 9782247207466
Titre Défendre l'humanité en protégeant son patrimoine
Sous-titre Un nouveau mandat pour les opérations de paix onusiennes
Date de parution 21/04/2021
Nombre de pages 800
Numéro de série 47
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Mathilde Leloup
Editeur / Collection / Sous-collection Dalloz / Nouvelle Bibliothèque de Thèses / Science politique
Thème Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Autres ouvrages
Thème secondaire Droit > Droit de la culture
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...