Droit communautaire des affaires de la CEMAC

Instruments de crédit - instruments de paiement - incidents de paiement

Commandez cet ouvrage par DHL avant 13h et recevez-le demain

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24h

Plus que 1 exemplaire !
70,00 €
  • : LGDJ
  • : Droits africains
  • : 19/04/2016
  • : 9782275050522
Résumé

Résumé

Dans la zone CEMAC, la matière des instruments de crédit et de paiement a été longtemps régie, tout au moins dans les pays membres anciennement colonies françaises, par la législation française en vigueur au moment de leur accession à l'indépendance. Mais il existe maintenant, notamment depuis 2003, un dispositif juridique communautaire applicable dans l'ensemble de cet espace. Il s'agit du règlement n° 02/03/CEMAC/UMAC/CM du 4 avril 2003 relatif aux systèmes, moyens et incidents de paiement.
Celui-ci vise non seulement les instruments de crédit et de paiement classiques tels que la lettre de change, le billet à ordre, le chèque, le virement, le prélèvement, la carte de paiement, mais aussi ceux d'apparition plus récente, à l'exemple de la monnaie électronique. D'une manière générale, le législateur communautaire a conservé les principales règles consacrées par le droit français, notamment celles issues des conventions internationales de Genève du 7 juin 1930, pour la lettre de change et le billet à ordre, et du 19 mars 1931, pour le chèque. Mais certaines de ces règles ont été remaniées de manière significative, afin de les rendre compatibles avec les réalités économiques et sociales de l'espace CEMAC.
Le présent ouvrage réalise une étude approfondie du régime des instruments de crédit et de paiement en usage dans l'espace CEMAC, tel qu'issu du règlement communautaire du 4 avril 2003. La première partie est consacrée aux instruments de crédit et traite ainsi de la lettre de change et du billet à ordre. Le bordereau de gage de stocks, qui a été institué par le droit OHADA et s'est substitué de fait aux différents warrants, y est également évoqué. La deuxième partie a pour objet les instruments de paiement. Ainsi porte-t-elle non seulement sur ceux classiques que sont le chèque, le virement, le prélèvement, mais aussi sur ceux impliquant une utilisation accrue de l'informatique et de l'électronique que sont la carte de paiement et la monnaie électronique. Une troisième partie est enfin réservée au traitement des incidents de paiement, lesquels occupent une place non négligeable dans le dispositif juridique communautaire.
L'ouvrage est conçu pour être utilisé par les étudiants des formations supérieures en droit privé (M1, M2 et doctorat). Il s'adresse aussi aux universitaires, aux praticiens du droit (avocats, magistrats, conseils juridiques, huissiers, notaires, etc.), ainsi qu'aux professionnels des secteurs bancaire et financier.

Agrégé des facultés de droit, Charles MBA-OWONO est professeur titulaire de droit privé à l'Université Omar Bongo de Libreville (Gabon) où il enseigne le droit civil et le droit des affaires. Ancien chef du département de droit privé, ancien doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques, il est actuellement responsable du master recherche droit des affaires des espaces communautaires africains et du master professionnel droit et pratique des contentieux.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-275-05052-2
EAN 9782275050522
Titre Droit communautaire des affaires de la CEMAC
Sous-titre Instruments de crédit - instruments de paiement - incidents de paiement
Date de parution 19/04/2016
Nombre de pages 488
Type d'ouvrage Traités
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Charles Mba-Owono
Editeur / Collection / Sous-collection LGDJ / Droits africains
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit OHADA
Thème secondaire Droit > Droit commercial et des affaires > Sociétés et autres groupements
Format Papier
  Loading...