Droit international privé, Etats membres de l'Union européenne et Etats tiers

Sous la direction de Sandrine Sana-Chaillé de Néré

Expédié sous 6 à 10 jours

50,70 €
  • : LexisNexis
  • : Colloques & débats
  • : 07/2009
  • : 978-2-7110-1343-2
140 pages
Résumé

Résumé

La distinction entre États membres de l'Union européenne et Etats tiers a-t-elle un sens en droit international privé ? Les progrès remarquables de la communautarisation des sources du droit international privé rendraient presque incongrue cette question tant est visible l'impact de la construction européenne sur la matière des conflits de lois et de juridictions. Il n'est pas certain, pourtant, que le droit international privé se trouve bouleversé par la distinction entre Etats membres et Etats tiers que semble imposer ce mouvement régional d'unification du droit. En effet, la communautarisation des sources du droit international privé n'implique pas nécessairement une réécriture complète des règles de conflit, pas plus, d'ailleurs, qu'une modification fondamentale des principes jusque-là admis par les droits nationaux.

Pour autant, la notion même d'État membre apparaît dans les instruments communautaires portant règles de conflit. C'est donc l'objet des contributions ici rassemblées que d'évaluer les enjeux de cette distinction entre Etats membres de l'Union européenne et Etats tiers dans les grands domaines du droit international privé.

Du droit des affaires au droit du travail en passant par les questions de statut personnel, les auteurs nous montrent que la distinction ne peut se percevoir qu'avec beaucoup de nuances. Une incursion en droit pénal international permet de comprendre que les frontières politiques, judiciaires, mais aussi scientifiques sont parfois plus floues qu'on ne l'imaginait. La réaction du droit international privé face à la distinction entre Etats membres et Etats tiers devait aussi s'apprécier quant aux techniques classiques des règles de conflit - ordre public international, exequatur, etc. - et face au mouvement plus global d'harmonisation juridique auquel notre droit n'échappe pas.

Sous la direction de Sandrine Sana-Chaillé de Néré, professeur à l'université Montesquieu-Bordeaux IV. Codirectrice du Master II Droit international. Membre du CRDEI.
Contributions de Éric Agostini, Petra Hammje, Fabienne Jault-Seseke, Catherine Kessedjian, Jean-Pierre Laborde, Matthias Lehmann, Valérie Malabat, Pierre Rodière, Sandrine Sana-Chaitlé de Néré.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-7110-1343-2
Titre Droit international privé, Etats membres de l'Union européenne et Etats tiers
Sous-titre Sous la direction de Sandrine Sana-Chaillé de Néré
Date de parution 07/2009
Nombre de pages 140
Numéro de série 23
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Collectif, Sandrine Sana-Chaille de Néré
Editeur / Collection / Sous-collection LexisNexis / Colloques & débats
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit international privé
Thème secondaire Droit > Droit européen > Autres ouvrages
Format Papier
  Loading...