Retour à la liste
Du couscous et des meetings contre l'émigration clandestine - Emmanuelle Bouilly

Du couscous et des meetings contre l'émigration clandestine

Mobiliser sans protester au Sénégal

N° de réf. 9782247187126

Expédié sous 2 à 5 jours

- Livraison à 0.01€

65,00 €
Résumé
Tel est le point de départ du livre d'Emmanuelle Bouilly : une mobilisation de femmes contre l'émigration au Sénégal. Le lecteur non averti, surtout s'il ne s'intéresse pas à l'Afrique, surtout s'il pense que l'on est là bien loin des lieux de la politique légitime, pourra soupirer : tout n'a-t-il pas été dit au sujet du monde des ONG et du développement ? Or le livre s'avère un travail de premier plan, qui apportera beaucoup (en dehors même de sa contribution à l'histoire politique du Sénégal) à quiconque s'intéresse aux mobilisations, à leurs rapports aux médias, aux mondes du développement, aux liens entre partis et mouvements sociaux, au clientélisme, aux questions de genre ou encore à l'engagement et aux rétributions du militantisme. Car c'est à tous ces domaines que contribue ce livre qui montre que se mobiliser n'équivaut pas à protester, et que s'enfermer dans une conception légitimiste du « bon » mouvement social tend à invisibiliser des formes de revendications et de prise en charge du malheur social particulièrement investies par les femmes, et ceci encore plus quand il s'agit de femmes du Sud elles-mêmes saisies par les organisations du monde du développement. Emmanuelle Bouilly ne se laisse jamais enfermer dans des oppositions binaires au sujet des effets politiques du développement (“ dépolitisation » vs. empowerment des « sociétés civiles »). Elle part du principe que le développement est un des langages principaux dans lesquels se formule le politique au sud du Sahara : cela implique de comprendre ce que le développement (comme principe, monde de ressources, et ensemble de pratiques) fait à la mobilisation, aux façons de s'assembler, de se réunir, d'accumuler des ressources, de défendre des intérêts... et si se mobiliser suppose de s'asseoir sur des chaises en plastique lors d'un atelier de « restitution », alors cela doit être pris au sérieux. Cette attention à ce que le développement fait à la mobilisation n'évacue jamais une question importante : le développement n'est pas un deus ex machina des mobilisations. C'est ce qui explique que l'écriture tienne de façon si fluide l'articulation entre l'histoire longue de la mobilisation des femmes au Sénégal, et les techniques contemporaines du monde du développement. Cet ouvrage n'a nul besoin de prendre un ton indigné : ce qu'il décrit n'en a que plus de force, celle que donne un terrain ethnographique dense déployé au Sénégal durant plusieurs années. On chemine tout au long du livre à travers des observations d'une très grande justesse, qu'elles soient drôles ou parfois poignantes.

Johanna Siméant-Germanos

Préface de Johanna Siméant-Germanos.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-247-18712-6
Titre Du couscous et des meetings contre l'émigration clandestine
Sous-titre Mobiliser sans protester au Sénégal
Date de parution 06/2019
Nombre de pages 624
Numéro de série 40
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Emmanuelle Bouilly
Editeur / Collection / Sous-collection Dalloz / Nouvelle Bibliothèque de Thèses / Science politique
Thème Droit > Droit des étrangers
Thème secondaire Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Format Papier
Dans la même collection
  En cours de chargement...