Retour à la liste
Histoire des idées en criminologie au XIXe et au XXe siècle : Gabriel Tarde - France Paramelle

Histoire des idées en criminologie au XIXe et au XXe siècle : Gabriel Tarde

Préface de Jacques-Henri Robert

N° de réf. 9782747590389

  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques Sociales
  • Sous-collection : Les Cahiers du CeFap
  • ISBN : 978-2-7475-9038-9
  • 335 pages - Parution : 09/2005

Expédié sous 6 à 10 jours

29,00 €
Résumé
L'oeuvre de Gabriel Tarde, criminologue du XXe siècle, est ici examinée sous ses différentes facettes. Gabriel Tarde était juge d'instruction, directeur de la statistique criminelle au ministère de la Justice, mais aussi philosophe de l'histoire, sociologue, psychosociologue, culturaliste. Homme de son époque, il fut aussi novateur, agissant au sein des courants minoritaires et progressistes de l'école lyonnaise, qui associait juristes et médecins questionnant la singularité du criminel et sa responsabilité, la phénoménologie du crime et de la réaction sociale. Tarde, dans son époque, est au creuset de la germination de la pensée contemporaine. Sa logique le fait « actuel ».
Le discours de Tarde est parfois acerbe, caustique. Il réfute tous les déterminismes. Pour Tarde, « on ne naît pas criminel », on choisit de le devenir, mais, paradoxe, les hasards de l'histoire le désignent comme anti-héros ou héros, selon les croyances et les normes. Aujourd'hui, les questions déjà débattues au XIXe siècle, se poursuivent : le criminel a-t-il voulu son acte, est-il un malade, une victime, voire un dissident de la logique sociale, ou un produit des lois d'une société ?
L'univers de Tarde relève à la fois des mathématiques probabilistes et de la raison.
Gabriel Tarde ne se laisse pas enfermer dans une catégorie. Toujours il échappe, se propulse par sa pensée « ailleurs », en suivant le fil de sa logique. Souvent ignoré du commun mais jamais oublié par les plus brillants penseurs de notre époque, même si certains s'irritent encore contre lui. Il continue à animer la pensée contemporaine : Deleuze, D'Annunzio, Lacan qui le place aux prémisses de la criminologie contemporaine, Mucchielli qui continue à le combattre, l'Abbé Milet qui élève son oeuvre à celui de philosophe de l'histoire.
Discours singulier qui annonce les discours contestataires de la modernité Gabriel Tarde mérite d'être lu. Notre texte a fait une large part à la parole de cet homme aux carrefours de la création, de la répétition et du hasard.

Cette étude a été réalisée dans le cadre de l'Institut de Criminologie de Paris dirigé par le Professeur Jacques-Henri Robert. (Panthéon-Assas Paris2).

France Paramelle, psychiatre licenciée en philosophie-psychologie, psychanalyste, diplômée en criminologies et Menaces Criminelles contemporaines (Panthéon-Assas-Paris 2).
Adepte des voyages intellectuels, elle a reconnu en Gabriel Tarde le Voyageur par excellence, celui qui appartient à son époque et sait s'en évader par l'innovation probabiliste qui dessine les limites changeantes de la logique sociale.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-7475-9038-9
Titre Histoire des idées en criminologie au XIXe et au XXe siècle : Gabriel Tarde
Sous-titre Préface de Jacques-Henri Robert
Date de parution 09/2005
Nombre de pages 335
Type d'ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) France Paramelle
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / Logiques Sociales / Les Intégrales
Thème Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit
ISBN10 2-7475-9038-0
Format Papier
Dans la même collection
  En cours de chargement...