Justice partout, justice nulle part ?

Regards croisés de professionnels de justice sur un paradoxe français

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

Expédié sous 24 heures

Plus que 2 exemplaires !
18,95 €
  • : Enrick B. Editions
  • : 24/10/2023
  • : 9782383132097
182 pages
Résumé

Résumé

En France, la justice est rendue « au nom du peuple français ».
Cet essai prétend donc questionner ce qui peut apparaître comme un paradoxe : les citoyens français n'ont jamais été autant en demande de justice, alors que, dans le même temps, la justice n'a jamais été aussi malmenée et éloignée d'eux.
Il existe en effet un décalage, devenu abyssal, entre ce que la justice devrait être et les représentations que l'opinion publique s'en fait. C'est dans ce chaos général, savamment entretenu par la cohésion complice de certains acteurs publics et d'une certaine presse, que l'image de la justice est quotidiennement écornée, au point d'en devenir décrédibilisée aux yeux des Français.
Malheureusement, de nombreux acteurs de la justice, bien que confrontés à sa paupérisation, prêtent aussi le flanc à des réformes qui s'enchaînent et qui sont désormais presque toutes animées par le seul souci d'économie des fonds publics.
Le résultat, inexorable et incontournable, est l'épuisement de ses acteurs et, plus grave encore, la perte progressive du sens originel de leurs missions. Prisonnière d'une bureaucratie comptable déshumanisante, elle retire peu à peu tout sens et toute idée d'agir au mieux de l'intérêt public, devant. Pire, elle est génératrice d'une maltraitance générale institutionnelle qui touche ses acteurs autant que les citoyens.
Du dévoiement de la présomption d'innocence par le pouvoir politique ou le tribunal médiatique, au retour à des ersatz de justice primitive, en passant par le développement effréné des modes de réponse extra-judiciaires, l'injonction paradoxale à laquelle est livrée la justice est sans précédent et la dirige tout droit vers un burn-out déjà ressenti.
Cet ouvrage, accessible à tous les lecteurs qui veulent comprendre les enjeux politiques et sociologiques de la justice, n'en est pas moins basé sur des analyses objectives du droit perçu comme une science humaine qui éclaire et façonne l'organisation de la vie démocratique dans la cité.

Marie BOUGNOUX est magistrate de l'ordre judiciaire depuis 2007. Elle est aujourd'hui chargée de mission à l'École nationale de la magistrature.
Sophie CAIS, est bâtonnière de l'ordre des avocats de Toulon. Avocate depuis 1998, elle est l'une des associés co-fondateurs du cabinet Kalliste avocats. Elle s'y occupe plus particulièrement des dossiers de droit de la famille, du travail et de la protection sociale.
Laurent CHOUETTE est avocat. Il est l'un des associés co-fondateurs depuis 2015 du cabinet Kalliste avocats. Il s'y occupe notamment du droit des contrats civils et commerciaux, du droit immobilier, du droit de la responsabilité et du droit pénal.
Jérôme PAUZAT est magistrat de l'ordre judiciaire depuis 2002. Il occupe actuellement le poste de premier vice-président d'application des peines du tribunal judiciaire de Nancy.
Laurent SEBAG est magistrat de l'ordre judiciaire depuis 2005 et enseignant associé à l'université de Toulon. Il est actuellement conseiller Cour d'appel d'Aix en Provence.

Caractéristiques
ISBN13 978-2-38313-209-7
EAN 9782383132097
Titre Justice partout, justice nulle part ?
Sous-titre Regards croisés de professionnels de justice sur un paradoxe français
Date de parution 24/10/2023
Nombre de pages 182
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Jérôme Pauzat,Jérôme Pauzat,Laurent Chouette,Laurent Sebag,Sophie Caïs
Editeur / Collection / Sous-collection Enrick B. Editions
Thème Droit > Procédure civile / Droit de l'exécution / Droit processuel > Organisation et institutions judiciaires / Juridictions
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...