L'aide sociale à l'enfance de l'Antiquité à nos jours

Regards juridiques, philosophiques et psychologiques sur les enfants sans famille

Non disponible actuellement

22,00 €
  • : Tikinagan
  • : 19/10/2010
  • : 978-2-917793-11-4
356 pages
Résumé

Résumé

L'évolution du statut de l'enfant et des mères au cours des époques, depuis l'enfant des Républiques Antiques, exposé, donné, vendu, abandonné, jusqu'à l'enfant roi d'aujourd'hui.

En l'an 313, l'empereur Constantin confie aux chrétiens la tâche de s'occuper des enfants sans famille et des indigents. Cette mesure visionnaire souligne déjà, en ce début d'Antiquité tardive, les interrogations de la société romaine sur le sort des enfants abandonnés, des enfants d'esclaves, des enfants illégitimes et sur l'attitude à adopter face à des parents sans ressources, illégitimes, ou défaillants...

Les réponses à ces problèmes évolueront au fil des siècles avec l'aumône, l'hospitalité des monastères, la création d'organismes spécifiques comme les Hôtels-Dieu, les Hôpitaux Généraux, l'Assistance Publique et au gré des changements de mentalités et des traitements juridiques.

Cet ouvrage nous fait découvrir le cheminement de l'aide sociale à travers l'histoire des enfants sans famille de l'Antiquité jusqu'au XXIe siècle. Il montre l'évolution du statut de l'enfant au cours des époques, depuis l'enfant des Républiques Antiques, exposé, donné, vendu, abandonné, choisi, légitime ou illégitime jusqu'à l'enfant roi d'aujourd'hui, rare, précieux, programmé, « fait pour soi », « enfant du désir ». Il décrit aussi en parallèle l'amélioration progressive du sort des femmes, des mères, de leur place dans la société.

Un livre qui permet d'éclairer le jeu entre les interactions des faits juridiques, économiques, culturels et scientifiques impliqués dans la construction des familles et dans celle de l'éducation d'aujourd'hui, à l'attention :
- des professionnels de l'Aide Sociale à l'Enfance, assistants sociaux, éducateurs spécialisés, écoles, prestataires de services à l'éducation,
- des étudiants juristes, psychologues, philosophes, sociologues, qui souhaitent mieux appréhender l'évolution de la famille au cours des âges,
- et des chercheurs par la trame fiable et bien référencée qu'il offre sur le sujet.

Sous la coordination de Pascale Planche.
Préfacé par Pascal David.
Hervé Tigréat est docteur en psychologie, retraité de l'Aide Sociale à l'Enfance et précédemment formateur permanent en école d'éducateurs.
Pascale Planche est professeur de psychologie de l'enfant à l'Université Européenne de Bretagne Occidentale et membre chercheur de l'équipe « Éthique, Professionnalisme et Santé » (JE2535, UBO).
Jean-Luc Goascoz est docteur en droit privé et enseignant de droit de la famille a l'Université Européenne de Bretagne Occidentale.
Pascal David est professeur de philosophie à l'Université Européenne de Bretagne Occidentale et directeur de l'équipe de recherche « Éthique, Professionnalisme et Santé » (JE2535, UBO).
Caractéristiques
ISBN13 978-2-917793-11-4
EAN 9782917793114
Titre L'aide sociale à l'enfance de l'Antiquité à nos jours
Sous-titre Regards juridiques, philosophiques et psychologiques sur les enfants sans famille
Date de parution 19/10/2010
Nombre de pages 356
Type d'ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Jean-Luc Goascoz, Pascale Planche, Hervé Tigréat
Editeur / Collection / Sous-collection Tikinagan
Thème Droit > Droit civil > Personnes / Famille / Protection mineurs et majeurs / Droit funéraire
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...