L'étranger, la veuve et l'orphelin... Le droit protège-t-il les plus faibles ?

Liber amicorum Jacques Fierens

Expédié sous 2 à 5 jours

105,00 €
502 pages
Résumé

Résumé

Le Professeur Jacques Fierens a l’habitude de dire de lui-même : « Je suis philosophe (ou j’essaie de l’être) par amour. Je suis juriste par accident. Je suis avocat par vocation ».
L’Université de Namur qui a bénéficié de sa science, de ses enseignements et de la richesse de ses nombreux projets et activités a souhaité lui rendre un hommage qui lui ressemble.

Depuis la rédaction de sa thèse défendue en 1992, intitulée « Droit et pauvreté », Jacques Fierens se dit encore et toujours hanté par cette question, quelle que soit la casquette qu’il porte : le droit protège-t-il les faibles ou les forts ? Depuis des millénaires, deux réponses diamétralement opposées s’affrontent à ce sujet. Il y a ceux qui soutiennent que le droit défend l’étranger, la veuve et l’orphelin contre toutes les violences qui peuvent leur être faites (Hammourapi, Rousseau, Lacordaire…). Il y a ceux qui ont vu avant tout dans le droit le moyen par lequel les grands et les puissants asservissent les petits et les humbles (Thrasymaque de Chalcédoine, Machiavel, Marx…).

Qu’ils aient croisé la route de Jacques Fierens dans le cadre de ses activités universitaires, dans l’exercice de son métier d’avocat ou encore à l’occasion de ses engagements dans le monde associatif, les auteurs de cet ouvrage ont tenté de répondre à cette question à partir de leur discipline, de leur spécialité, de leur engagement ou tout simplement à partir de leur point de vue de citoyen pour contribuer à enrichir le questionnement d’un grand homme et, ainsi, lui rendre un hommage qui soit à la hauteur de ses engagements.

Sous la coordination de :
Géraldine Mathieu : Chargée de cours à l’UNamur, maître de conférences à l’ULiège
Nathalie Colette-Basecqz : Assistante à la Faculté de droit de l'UCL, avocat au barreau de Nivelles
Stéphanie Wattier : Chargée de cours à l’Université de Namur
Marc Nihoul : Professeur à l’UNamur, Doyen de la faculté de droit, avocat au Barreau du Brabant wallon
Contributions de : Maïté Beague, Jean-Emmanuel Beernaert, Nicolas Bernard, Lise Bonvent, Jean-Pierre Buyle, Manuela Cadelli, Jean-Yves Carlier, Vivianne Châtel, Nathalie Colette-Basecqz, Patrick Debucquois, Élise Degrave, Élise Delhaise, Olivier De Schutter, Alexis Deswaef, Xavier Dijon, Damien Dupuis, Coline Fievet, Steve Gilson, Dominique Goubeau, Roland Hissette, Bernard Hubeau, Manuel Lambert, Pauline Lesaffre, Vincent Macq, Michaël Mallien, Paul Martens, Géraldine Mathieu, Michel Mercier, Thierry Moreau, Aloys Muberanziza, Marc Nihoul, Yves Poullet, Anne-Catherine Rasson, Marcel Remon, Laura Rizzerio, Claire Rommelaere, Sylvie Saroléa, Jehanne Sosson, Marc-Henry Soulet, Jean-François Taymans, Damien Vandermeersch, François R. van der Mensbrugghe, Véronique van der Plancke, Sébastien Van Drooghenbroeck, Baudouin Van Overstraeten, Pierre-Yves Verkindt, Nathalie Vumilia, Stéphanie Wattier, Patrick Wautelet, Geoffrey Willems, François Xavier et des militants du mouvement Luttes Solidarités Travail.

Caractéristiques
ISBN13 978-2-8079-1882-5
EAN 9782807918825
Titre L'étranger, la veuve et l'orphelin... Le droit protège-t-il les plus faibles ?
Sous-titre Liber amicorum Jacques Fierens
Date de parution 04/03/2020
Nombre de pages 502
Type d'ouvrage Mélanges
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Géraldine Mathieu, Stéphanie Wattier, Marc Nihoul, Nathalie Colette-Basecqz
Editeur / Collection / Sous-collection Larcier / Collection de la Faculté de droit de l'UNamur
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Format Papier
  Loading...