L'information et le conseil dus au preneur d'assurance

Thèse honorée du Prix des Editions Lamy, Droit Privé 2010, Prix de la Fédération Nationale des Syndicats d'Agents généraux d'Assurances (AGEA), Région Méditerranée, 2010

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 à 48h

Plus que 1 exemplaire !
32,00 €
396 pages
Résumé

Résumé

La protection des candidats et preneurs d'assurances, futurs ou actuels assurés, reste une des préoccupations majeures du législateur et des juges.

Le devoir de conseil à la charge des assureurs et de l'ensemble des acteurs proposant des services d'assurance est une notion éminemment subjective, qui est la résultante d'un travail intellectuel mené par la personne qui propose la souscription d'un contrat d'assurance.

Le contenu du devoir de conseil est conditionné par les échanges d'informations réalisés entre les parties. Le débiteur du devoir de conseil doit, à partir des informations qu'il récolte sur son prospect, sélectionner les «produits» qui sont susceptibles de répondre à ses demandes et adaptés à sa situation économique réelle.

Dans le domaine de l'assurance, l'analyse des obligations d'information et de conseil varie sensiblement selon la qualité des personnes débitrices. En droit des assurances, ces obligations pèsent, en premier lieu, sur l'assureur et les intermédiaires d'assurances.

En second lieu, ces obligations sont à la charge d'une multitude de personnes qui proposent la souscription de contrats d'assurances à titre accessoire. En troisième lieu, un acteur majeur de la distribution des services d'assurances est le souscripteur d'assurances collectives. Les assurances collectives sont nées de la pratique, et occupent désormais une place économique prépondérante dans le secteur de l'assurance en France.

Les problématiques juridiques soulevées par l'étude des obligations d'information, de mise en garde et de conseil sont différentes selon la nature individuelle ou collective du contrat d'assurance. Le contrat individuel d'assurance offre au preneur d'assurance, un interlocuteur privilégié, l'assureur. Dans une présentation d'opérations d'assurances effectuée par un intermédiaire d'assurance, le candidat à l'assurance ou/et l'assuré sont alors créanciers d'obligations d'information lato sensu à la charge de deux personnes distinctes : l'assureur et l'intermédiaire d'assurance. À la différence de ce schéma «classique», les assurances collectives présentent une diversité d'intervenants.

Cette étude a pour objectif de traiter les différentes problématiques juridiques afférentes aux obligations d'information, de mise en garde et de conseil dus au preneur individuel d'assurance et au futur, ou d'ores et déjà, adhérent à un contrat d'assurance collective.

La présentation de chaque obligation est un préalable à l'étude de sa qualité. Le but avéré de cette recherche est de prendre position sur la cohérence du système informatif au sens large établi en droit du contrat d'assurance.

Préface Roger Bout, professeur émérite de l'Université Paul-Cézanne, Aix-Marseille III, Directeur honoraire de l'Institut des assurances d'Aix-Marseille.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-7314-0798-3
Titre L'information et le conseil dus au preneur d'assurance
Sous-titre Thèse honorée du Prix des Editions Lamy, Droit Privé 2010, Prix de la Fédération Nationale des Syndicats d'Agents généraux d'Assurances (AGEA), Région Méditerranée, 2010
Date de parution 12/2011
Nombre de pages 396
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Hichem Khoury
Editeur / Collection / Sous-collection Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M. / Institut de Droit des Assurances
Thème Droit > Droit des assurances
Format Papier
  Loading...