La compétence universelle en matière de crimes contre l'humanité

38,55 €
Non disponible actuellement chez l'éditeur

Le 16 octobre 1998, l'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet était placé en détention à Londres, suite à deux mandats d'arrêt internationaux lancés par les juges espagnols Baltasar Garzon et Manuel Garcia-Castellon. Sous l'angle du droit international, son éventuel procès en Espagne posait d'épineux problèmes dont celui de la compétence universelle pour juger des responsables de crimes contre l'humanité. en l'absence de règles conventionnelles régissant cette question, celle-ci présentait alors l'intérêt et les difficultés propres à toute détermination de normes coutumières.
Le présent ouvrage propose une réponse à la question de savoir s'il est possible de juger un étranger ayant commis des crimes contre l'humanité à l'étranger et contre des étrangers. A cette fin, les différents précedents susceptibles d'engager le processus coutumier sont identifiés sur deux plans. Sur le plan international, les conventions et les travaux de certaines instances internationales sont revisités. Sur le plan interne, une analyse détaillée de la pratique législative et judiciaire s'avère indispensable en raison de leur contribution fondamentale au développement du principe de l'universalité.
Ce n'est qu'au regard de ces différents précédents qu'il est alors possible de déterminer l'opinio juris des Etats et de conclure, le cas échéant, à l'existence d'une telle règle coutumière.

EAN 9782802716983
ISBN 978-2-8027-1698-3
Date de parution 02/04/2003
Nombres de pages 184
Type d’ouvrage Documents
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Ana Peyro Llopis
Editeur Bruylant
Format Papier
La compétence universelle en matière de crimes contre l'humanité
La compétence universelle en matière de crimes contre l'humanité
38,55 €