La compulsion de punir

Préface de René Schérer

Expédié sous 6 à 10 jours

13,50 €
116 pages
Résumé

Résumé

Interrogeant, à nouveau, le sens des pénalités, Tony Ferri explore, clans ce livre, la question difficile et décisive de savoir d'où vient le besoin insatiable de punir. Comment, en effet, comprendre l'attitude du corps social, du législateur, des gens prétendument bien insérés lorsqu'ils lancent des appels appuyés, parfois nerveusement, les yeux exorbités et les lèvres écumantes, à réprimer toujours davantage ceux qu'ils vomissent sous le nom de délinquants ? Comment expliquer l'intarissable inflation punitive ? La hausse des condamnations procède-t-elle d'une tendance des individus à commettre plus facilement des infractions aujourd'hui qu'hier ou, au contraire, d'un désir océanique d'intolérance, voire d'une compulsion incompressible de punir ? Au fond, quels sont les ressorts cachés des condamnations ?

Bien loin qu'une supposée « nature humaine » commande le comportement infractionnel, l'auteur met ici le doigt sur les effets délétères de la création perpétuelle de nouveaux délits, sur le caractère hystérique et pathologique de la montée de l'intolérance, sur les conséquences inquiétantes de la gestion d'un contentieux devenu explosif, sur le malheur social tenant au maintien, à un haut niveau, du régime de l'enfermement.

Au rythme où vont les condamnations, après la création, en réalité assez récente au regard de l'histoire des pénalités, de délits relatifs, par exemple, à la conduite sans permis, à l'établissement de chèques sans provision ou au non-paiement de la pension alimentaire, il y a tout lieu de se demander si les gens apparemment bien sous tous rapports, qui appellent de leurs voeux la multiplication et le durcissement des peines, ne seront pas ceux qui, demain, seront placés sous écrou ou sous surveillance électronique...

Postface de Loïck-M. Villerbu.
Tony Ferri est philosophe, essayiste, chercheur au laboratoire Gerphau, conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation, spécialiste du champ pénitentiaire et du registre de l'application des peines, auteur de plusieurs ouvrages, dont récemment, en co-écriture, Punition et risque. Les geôles du quotidien (Studyrama, 2015).
René Schérer est philosophe, écrivain, professeur émérite de philosophie à l'Université de Paris 8, auteur de nombreux ouvrages dont dernièrement le Petit alphabet impertinent (Hermann, 2014), et En quête de réel. Réflexions sur le droit de punir, le fouriérisme et quelques autres thèmes - Entretien avec Tony Ferri (L'Harmattan, 2014).
Loïck-M Villerbu est professeur émérite des Universités de Rennes 2 et de Paris 7, expert psychologue près la Cour d'appel de Rennes, fondateur du Master de psychocriminologie et victimologie et de l'Institut de Criminologie et Sciences Humaines, du GIS-CRIMSO.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-343-06585-4
EAN 9782343065854
Titre La compulsion de punir
Sous-titre Préface de René Schérer
Date de parution 29/05/2015
Nombre de pages 116
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Tony Ferri
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / Logiques des pénalités contemporaines
Thème Droit > Droit pénal & procédure pénale > Autres ouvrages
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Philosophie du droit
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...