La création des moyens prétoriens dans l'oeuvre du jurisconsulte Ulpien Nouveauté

Interdits, actions, exceptions, in integrum restitutiones

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 à 48h

Plus que 1 exemplaire !
70,00 €
  • Volume 71
  • : Schulthess
  • 1re édition
  • : 09/2020
  • : 978-3-7255-8790-2
368 pages
Résumé

Résumé

Sous la République romaine, le préteur était le magistrat chargé de rendre la justice. Son principal outil de travail était l'édit du préteur. Ce document réunissait l'ensemble des moyens de droit que le préteur offrait au justiciable en proie à un litige de droit privé. Les quatre moyens principaux étaient l'interdit - sorte de mesure provisionnelle -, l'action, l'exception et la restitution en l'état antérieur.
Domitius Ulpien était un haut fonctionnaire de l'administration impériale du IIIème siècle. Ses textes constituent près de la moitié du Digeste de Justinien.

Félicien Monnier soutient la thèse qu'il est possible d'identifier, puis de contextualiser, sous la plume d'un seul jurisconsulte romain, un discours cohérent sur une institution judiciaire. En étudiant le pouvoir créateur du préteur chez Ulpien uniquement, l'auteur développe une perspective encore trop peu explorée en droit romain.
Caractéristiques
ISBN13 978-3-7255-8790-2
Titre La création des moyens prétoriens dans l'oeuvre du jurisconsulte Ulpien
Sous-titre Interdits, actions, exceptions, in integrum restitutiones
Numéro d'édition 1
Date de parution 09/2020
Nombre de pages 368
Numéro de volume 71
Type d'ouvrage Guides
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Félicien Monnier
Editeur / Collection / Sous-collection Schulthess /
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...