La justice française contre ETA

Expédié sous 3 à 6 jours

30,00 €
  • : Presses Universitaires de France - P.U.F.
  • : Questions judiciaires
  • : 11/2012
  • : 978-2-13-058902-0
290 pages
Résumé

Résumé

Le 10 janvier 2011, après plus de soixante années de violence sur le sol espagnol, ETA annonce la fin de ses activités. Quelles sont les raisons qui l'ont conduite à baisser les armes ? Volonté réelle de rejoindre la voie politique ou conséquence des coups portés à l'organisation terroriste par la France et l'Espagne ?
Entre l'annonce de la fin d'ETA et sa réalisation effective, il y a des marges que la coopération judiciaire et policière doit continuer à occuper. Dans le respect des libertés individuelles, les juges, procureurs et policiers qui la servent ne doivent pas relâcher la pression de la justice et du droit qui, seuls, sont en mesure de résorber un terrorisme anachronique en démocratie.

Patrice Ollivier-Maurel est procureur de la République près le tribunal de Chartres. Nommé à Madrid en 2008, il a été avant cela vice-procureur au parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée du Tribunal de Marseille, en charge de la lutte contre la criminalité organisée.
Depuis septembre 2008, Samuel Vuelta Simon est directeur-adjoint de l'École nationale de la magistrature. Juge d'instruction pendant dix ans, il a rejoint Madrid pour devenir le deuxième magistrat de liaison en 2004.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-13-058902-0
Titre La justice française contre ETA
Date de parution 11/2012
Nombre de pages 290
Type d'ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Patrice Ollivier-Maurel, Samuel Vuelta Simon
Editeur / Collection / Sous-collection Presses Universitaires de France - P.U.F. / Questions judiciaires
Thème Droit > Droit international et étranger > Relations internationales
Format Papier

Consulter aussi

  Loading...