Retour à la liste

La responsabilité pénale des personnes morales en Europe - Antonio Amalfitano

La responsabilité pénale des personnes morales en Europe

Une recherche pour la construction d'un modèle commun

N° de réf. 9782343079172

Actuellement expédié sous 3 à 6 jours

20,50 €
Résumé
Les législateurs des États européens ont élaboré, selon la tradition de chaque système juridique national, des théories de responsabilité des personnes morales à partir de deux différentes tendances. Une partie de ces États a fondé la réflexion législative et doctrinale sur des raisons purement criminologiques et selon une caractérisation positiviste. Cela s'est fait sans se soucier des problèmes systématiques dérivant de cette élaboration théorique. Un autre groupe d'États a essayé d'adapter les dogmes du droit pénal des personnes physiques à la responsabilité des personnes morales, en oubliant la particularité de la personnalité des entités collectives. L'intérêt de notre recherche porte sur l'élaboration d'une théorie nouvelle de la responsabilité des entités collectives.

La construction de cette théorie a nécessité un véritable travail d'archéologie juridique à la recherche des notions - risque, précaution, prévention, garantie - qui ont contribué à la formation d'un nouveau genre de responsabilité pénale s'imposant aujourd'hui dans les élaborations doctrinaires et jurisprudentielles. Ces notions étaient déjà élaborées par la doctrine civiliste et publiciste entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. À partir de ces réflexions, était construite une théorie juridique de responsabilité de tertium genus ou quasi pénale des personnes morales.

Le devoir de garantie des biens juridiques protégés et de vigilance au sein de chaque entreprise et spécialement des sociétés mères sur les sociétés subordonnées apparaît aujourd'hui comme vecteur d'une mutation nécessaire de la responsabilité des personnes morales, afin que de nouveaux instruments juridiques puissent être renforcés dans le but de suppléer à la dévolution, en époque post-industrielle, des fonctions de protection et surveillance de l'intérêt général.

Antonio Amalfitano, docteur en droit et sciences criminelles à l'université de Bordeaux, docteur en sciences politiques et institutions européennes à l'université Federico II de Naples, est membre de l'Institut de sciences criminelles et de la justice de l'université de Bordeaux et rédacteur de la revue Filosofia dei Diritti Umani.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-343-07917-2
Titre La responsabilité pénale des personnes morales en Europe
Sous-titre Une recherche pour la construction d'un modèle commun
Date de parution 12/2015
Nombre de pages 200
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Antonio Amalfitano
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / BibliothèqueS de droit / Les Cahiers du CeFap
Thème Droit > Droit pénal & procédure pénale > Autres ouvrages
Thème secondaire Droit > Droit civil > Droit des obligations > Responsabilité
Format Papier
Dans la même collection
  En cours de chargement...