La signature en politique

Entre attribut du pouvoir et contrainte matérielle
16,50 €
Expédié sous 6 à 10 jours

De l'émergence historique d'un signe personnel à l'usage mécanique d'un symbole institutionnel, la signature a connu, en moins de cinq siècles, des évolutions sur le fond comme sur la forme. Marque publique autant que seing privé, quels enjeux lui sont rattachés ?

Dans le champ politique, la signature peut être perçue comme un outil de structuration de l'action publique : elle valide une décision et engage un processus. Cependant, nombreux sont les courriers et les contrats signés sans que le titulaire de la signature n'ait formellement émis son accord, voire sans qu'il en soit informé, indépendamment des conséquences.

L'utilisation de la signature s'inscrit donc dans les règles du jeu politique, mais elle rend possible l'expression de singularités, avec un enjeu global qui se résume en deux mots : qui décide ?

Membre du conseil scientifique de l'université de Nantes et ancien vice-doyen de la faculté de droit, Rémi Raher est résident de la Maison des Sciences de l'Homme Ange-Guépin. Juriste et sociologue, ses travaux portent sur la contrainte environnementale dans l'expression du régalien.

EAN 9782296961050
ISBN 978-2-296-96105-0
Date de parution 13/06/2012
Nombres de pages 150
Type d’ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Rémi Raher
Editeur L'Harmattan
Collection Questions contemporaines
Thème Droit > Sciences politiques
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Sociologie / Linguistique
Format Papier
La signature en politique - Rémi Raher | Lgdj.fr
La signature en politique
16,50 €