Le mythe de l'identité nationale

Expédié sous 2 à 5 jours

19,00 €
  • : Berg International
  • : 06/04/2009
  • : 978-2-917191-19-4
192 pages
Résumé

Résumé

Que signifie être « Français » ? Cette notion implique souvent l'idée selon laquelle le « vrai » Français, « de souche », serait un « Gaulois » de race blanche dont les traditions, ancrées dans un « terroir », se perdraient dans la nuit des temps.

C'est dans le domaine de l'anthropologie, ou dans ses marges, entre 1870 et 1945, que se sont élaborées les théories les plus sophistiquées de l'identité nationale. D'un côté, l'anthropologie physique, cherchant à mesurer et à classer les hommes, n'a pas su éviter la question de la « pureté » de la « race française ». De l'autre, l'étude du folklore, visant à recueillir les survivances de traditions paysannes ou artisanales en déclin, a exclu de fait celles de bon nombre de Français qui n'étaient pas « de souche ».

Une conception figée de l'identité nationale atteignit son paroxysme avec l'Occupation et le régime de Vichy, mais on la trouve aussi jusque chez les anthropologues antiracistes de l'entre-deux-guerres et les folkloristes du Front populaire.

L'auteur retrace la genèse du récit mythique qui a imprégné la communauté scientifique française. Par un curieux effet d'inertie ce mythe, aujourd'hui abandonné par les anthropologues qui ont fait depuis un demi-siècle leur autocritique, est toujours présent dans les mentalités et d'actualité dans la sphère médiatico-politique. Cet ouvrage s'adresse donc, au-delà du cercle des spécialistes de l'histoire des sciences sociales, à tous ceux qui s'intéressent aux débats actuels sur les questions « d'identité ».

Régis Meyran est docteur de l'EHESS, chercheur affilié au Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture (Lahic/Iiac). Il est l'auteur de nombreux travaux traitant de l'histoire de l'anthropologie et des sciences humaines, dans des revues scientifiques (L'Homme, Gradhiva), mais aussi dans des magazines de vulgarisation (Sciences Humaines, Pour la Science).
Caractéristiques
ISBN13 978-2-917191-19-4
EAN 9782917191194
Titre Le mythe de l'identité nationale
Date de parution 06/04/2009
Nombre de pages 192
Type d'ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Régis Meyran
Editeur / Collection / Sous-collection Berg International
Thème Droit > Droit civil > Autres ouvrages
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Autres ouvrages
ISBN10 2-917191-19-8
Format Papier
  Loading...