Le navire et sa fin

Essai sur l'influence des statuts du navire sur le particularisme du droit maritime
26,00 €
Non disponible actuellement

C'est au navire que le droit maritime doit son particularisme, plus précisément au fait qu'il s'expose au risque de mer. S'il est vrai que ce particularisme du droit maritime a connu dans le temps un affaiblissement certain du fait notamment des tentatives répétées d'application du droit commun à la chose maritime, c'est désormais par le navire, objet qui détermine l'application de ses règles, que celui-ci se trouve mis à mal. Cet ouvrage se propose de montrer comment les évolutions du régime juridique des différents statuts du navire, en l'occurrence l'épave, le navire abandonné et le navire à démanteler, fragilisent davantage le particularisme du droit maritime, ou ce qu'il en reste. L'étude réalisée tente également de mettre en lumière la tendance du droit maritime, qui s'est historiquement construit autour de la nécessité de protéger le navire contre le risque de mer par la mise en mouvement de règles originales, à se définir désormais de plus en plus comme un droit destiné à protéger la mer contre le navire et les conséquences de son exploitation. Préface Cécile de Cet Bertin Membre du laboratoire de recherche AMURE (UMR 6308), Jules François Diatta est docteur en droit maritime, avocat et chargé d'enseignements à l'université de Bretagne occidentale.

EAN 9782731411669
ISBN 978-2-7314-1166-9
Date de parution 15/09/2020
Nombres de pages 328
Type d’ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Jules François Diatta
Editeur Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M.
Collection Droits maritime, aérien et des transports
Thème Droit > Droit des transports
Thème secondaire Droit > Droit de l'environnement
Le navire et sa fin - Jules François Diatta | Lgdj.fr
Le navire et sa fin
26,00 €