Le pluralisme juridique en Afrique, l'exemple du droit successoral sénégalais

  • Auteur : Amsatou Sow Sidibé
  • Editeur : LGDJ
  • Collection : Thèses
  • Sous-collection : Bibliothèque africaine et malgache
  • Numéro du tome : 50
  • Parution : 01/12/1991
  • EAN : 9782275006529
  • 383 pages

Plus qu'un exemplaire !

35,55 €
Commandez cet ouvrage par DHL
avant 13h et recevez-le demain
Disponible à la librairie LGDJ à Paris
En stock, expédié sous 24 heures

Dans nos sociétés africaines d'aujourd'hui, le pluralisme juridique est, dans beaucoup de domaines un lait qui constitue à la fois une solution heureuse transitoire et un problème pour le long terme. Ce fait juridique dénote une orientation voulue et appliquée par l'État : en prenant pour base du pluralisme la volonté des individus et le principe de la laïcité, le législateur a opté pour un humanisme moderne soucieux de garantir les libertés, toutes les libertés. Mais, ce fait juridique fait problème. En ne dissimulant pas que la prédominance du droit moderne sera volontairement maintenue et accentuée au détriment des autres formes qui coexistent avec lui, l'Autorité esquisse une prise de partie du monisme contre le pluralisme. D'autre part, le fait que les coutumes traditionnelles soient écartées du droit positif en tant que système juridique a, sans doute, contribué à la simplification des règles et des solutions. Il n'en reste pas moins que cette première réduction n'annule pas pour autant des pratiques qui perdurent et dont la seule survie constitue déjà un indice de problème. Le droit positif n'épuise pas le champ des règles de conduites instaurées par les groupes, on le savait déjà. Mais, ce qui ne peut laisser indifférent en la matière, est de savoir comment ce qu'il laisse ainsi en dehors de la juridiction va pouvoir se résorber et ne laisser en vue que le droit moderne ? Le pluralisme de fait est encore plus riche que ce qu'en a sélectionné, à l'étape actuelle, le législateur. L'art de gérer la Cité se trouve dans la recherche continue de solutions aux problèmes posés par chaque étape. Là est l'essence des sociétés ouvertes sur le futur. Le Sénégal ambitionne d'être de celles-là. Tout cela est soit explicite, soit en filigrane dans cet ouvrage livré à la réflexion des Africains et des Africanistes.

EAN 9782275006529
ISBN 978-2-275-00652-9
Date de parution 01/12/1991
Nombres de pages 383
Numéro du tome 50
Type d’ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Amsatou Sow Sidibé
Editeur LGDJ
Collection Thèses
Sous-collection Bibliothèque africaine et malgache
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Thème secondaire Droit > Droit civil > Successions / Libéralités
Format Papier
Le pluralisme juridique en Afrique, l'exemple du droit successoral sénégalais - Amsatou Sow Sidibé | Lgdj.fr
Le pluralisme juridique en Afrique, l'exemple du droit successoral sénégalais
35,55 €