Retour à la liste

Le principe de séparation des cultes et de l'Etat en droit public comparé - Thierry Rambaud

Le principe de séparation des cultes et de l'Etat en droit public comparé

Analyse comparé des régimes français et allemand.

N° de réf. 9782275024196

  • Tome 115
  • Editeur : L.G.D.J
  • Collection : Thèses
  • Sous-collection : Bibliothèque constitutionnelle et de science politique
  • ISBN : 978-2-275-02419-6
  • 480 pages - Parution : 02/2004

En stock, expédié sous 24 h

Commandez cet ouvrage par DHL avant 13h et recevez-le demain
38,55 €
Plus que 1 exemplaire !
Résumé
Prix de thèse du Centre français de droit comparé.

À l'approche du centenaire de l'adoption de la loi du 9 décembre 1905, une réflexion d'ensemble sur le principe de séparation des cultes et de l'Etat était nécessaire. Régulièrement invoquée et proclamée dans les textes constitutionnels, la séparation des cultes et de l'État peut de prime abord apparaître davantage comme une notion politique traduisant une volonté de distinction entre le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel. Or, le recours au droit comparé a permis de mettre en évidence le caractère pleinement juridique du principe étudié.

Celui-ci présuppose trois conditions : l'affirmation de la neutralité de l'État pour les questions confessionnelles, l'égalité juridique de toutes les confessions religieuses et la pleine reconnaissance de leur liberté institutionnelle dans l'ordre juridique étatique. Sur ce modèle, le principe peut revêtir une portée différente selon la culture juridique au sein de laquelle il s'insère. Deux grands modèles de séparation peuvent être dégagés : la séparation fondée sur une logique de droit privé qu'illustre le modèle français et la séparation fondée sur une logique de droit public représentée par le modèle allemand.

Par-delà cette double approche, l'unité du principe de séparation se retrouve également dans la contestation dont fait l'objet sa mise en oeuvre. D'un point de vue institutionnel, la réalisation du principe de séparation par le biais de la technique juridique du régime des cultes aboutit à contester les fondements mêmes du principe. De la même manière, l'insertion du principe dans un nouveau contexte sociologique conduit à s'interroger sur la pertinence des solutions classiques en matière de relations Églises-État. Cette double contestation amène à s'interroger sur la nécessité d'intégrer des nouvelles techniques juridiques dans la mise en oeuvre du principe de séparation : une nouvelle grille d'interprétation des droits fondamentaux, une adaptation, et non une modification, des droits étatiques et une coopération davantage institutionnalisée.

Thierry Rambaud, docteur en droit, est chargé de travaux dirigés à l'Université Panthéon-Assas, Paris II. La thèse a obtenu le 1er prix du Centre français de droit comparé.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-275-02419-6
Titre Le principe de séparation des cultes et de l'Etat en droit public comparé
Sous-titre Analyse comparé des régimes français et allemand.
Date de parution 02/2004
Nombre de pages 480
Numéro de tome 115
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Thierry Rambaud
Editeur / Collection / Sous-collection L.G.D.J / Thèses / Bibliothèque constitutionnelle et de science politique
Thème Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme
ISBN10 2-275-02419-0
Format Papier
Dans la même collection
  En cours de chargement...