Les coutumes dans la fabrique des droits africains

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 heures

19,00 €
  • : Dalloz
  • : Tiré à part
  • : 07/07/2021
  • : 978-2-247-21129-6
128 pages
Résumé

Résumé

Dans sa circulaire du 8 novembre 1941, le gouverneur Félix Éboué établit un véritable programme politique pour l'Afrique qui permet d'affirmer que la France libre, devenue un État, eut une politique africaine dès 1941. « L'Afrique doit garder, en le perfectionnant, un droit africain », écrit Éboué dans sa circulaire. En d'autres termes, les coutumes doivent être préservées et évoluer de l'intérieur, plutôt que d'être écrasées. Cette politique ne sera adoptée ni à la conférence de Brazzaville, ni après les indépendances des pays d'Afrique subsaharienne. Aujourd'hui pourtant, des juristes en appellent à reconsidérer le rôle des coutumes et à en saisir le caractère innovant.
Une démarche que nous nommerons « l'afropluralisme juridique ».

Le Guyanais Félix Éboué, administrateur colonial et premier gouverneur noir de l'empire colonial français en 1936, rejoignit de Gaulle dès juillet 1940. Il joua un rôle fondamental pour la France libre en Afrique.
Florence Renucci est historienne du droit et directrice de recherche CNRS à l'Institut des Mondes africains. Elle est spécialiste des mondes coloniaux et postcoloniaux.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-247-21129-6
EAN 9782247211296
Titre Les coutumes dans la fabrique des droits africains
Date de parution 07/07/2021
Nombre de pages 128
Numéro de série 20
Type d'ouvrage Essais
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Félix Éboué, Florence Renucci
Editeur / Collection / Sous-collection Dalloz / Tiré à part
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Format Papier
  Loading...