Les frontières fiscales dans l'Union européenne appliquées à la fiscalité des entreprises

Préface de Frédérique Berrod et Bruno Trescher

Expédié sous 6 à 10 jours

49,00 €
  • : L'Harmattan
  • : Finances publiques
  • : 03/2016
  • : 978-2-343-07451-1
560 pages
Résumé

Résumé

Délimitant les souverainetés fiscales étatiques, les frontières fiscales sont au coeur des préoccupations de l'Union européenne et des États membres. Un intérêt commun qui a pourtant donné lieu à une vive opposition. D'un côté, l'Union souhaitait un marché intérieur sans frontières. De l'autre, les États membres désiraient préserver leurs frontières fiscales, garantes de leur souveraineté fiscale. Cette opposition des volontés de l'Union et des États membres a conduit l'auteur à s'interroger sur la situation, actuelle et pour l'avenir, des frontières fiscales. Une recherche qui s'est construite en lien avec la fiscalité des entreprises, les entreprises portant un intérêt encore plus grand que celui des ménages aux politiques fiscales des États membres. Une étude qui révéla surtout une réalité contrastée, à l'opposé d'un triomphe de l'une des volontés sur l'autre.

En effet, si leur opposition a conduit à une dévaluation des frontières fiscales nécessaire au bon fonctionnement du marché intérieur, la permanence de ces dernières est un fait. Une pérennité qui tient à plusieurs raisons. La résistance des États membres en est l'une d'elles, se manifestant notamment par le recours à la convergence fiscale qui permet de rapprocher les législations fiscales tout en garantissant la souveraineté fiscale des États. Elle tient également au changement de point de vue de l'Union sur ces frontières. Ces dernières sont acceptées lorsqu'elles sont utiles, notamment pour lutter contre la fraude fiscale. L'Union va même jusqu'à les intégrer dans sa construction du marché intérieur puisqu'elle encourage des techniques comme la coopération administrative ou politique qui, tout en améliorant la performance globale des systèmes fiscaux nationaux, permettent aux États de les préserver.

Enfin les frontières fiscales ont su se métamorphoser et ont ainsi pu échapper au risque de disparition qui pesait sur elles. Certains changements de la société tels que l'apparition de l'économie numérique, domaine déterritorialisé par excellence, auraient pu les faire disparaître. Mais, si l'adaptation de certaines notions apparaît évidente pour appréhender au mieux cette économie, faire muter des concepts traditionnels permet de ne pas conduire à leur disparition. Leur reconfiguration ne s'est d'ailleurs pas arrêtée là. Conformément à cette vision renouvelée du marché intérieur, la coopération territoriale européenne, qui induit la construction de « territoire de projet » à cheval sur des frontières étatiques, se développe. On assiste ainsi à la naissance d'une nouvelle conception de la frontière. À l'inverse d'être une notion figée dans le temps, la frontière fiscale peut être comparée à une membrane qui s'adapte aux évolutions de la société et aux dynamiques des territoires.

Ophélie Allouard est docteur en droit public de l'Université de Strasbourg.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-343-07451-1
Titre Les frontières fiscales dans l'Union européenne appliquées à la fiscalité des entreprises
Sous-titre Préface de Frédérique Berrod et Bruno Trescher
Date de parution 03/2016
Nombre de pages 560
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Ophélie Allouard
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / Finances publiques
Thème Droit > Droit fiscal > Droit fiscal des affaires
Thème secondaire Droit > Droit européen > Autres ouvrages
Format Papier
  Loading...