Les juges nationaux et la Convention européenne des droits de l'homme : analyse des rapports à travers les expériences russe…

… et française Sous la direction de Natașa Danelciuc-Colodrovschi, Patrick Gaïa et Maria Gudzenko

Plus que deux exemplaires !

28,00 €
Commandez cet ouvrage par DHL
avant 13h et recevez-le demain
Disponible à la librairie LGDJ à Paris
En stock, expédié sous 24 heures

La mise en œuvre de la Convention européenne des droits de l’homme, qui implique une interaction permanente entre les institutions européennes et nationales, peut induire de véritables rapports de force et nuire au dialogue attendu. La Cour européenne des droits de l’homme repousse en permanence les limites de l’interprétation de certains droits, entraînant le mécontentement, parfois la confrontation assumée des États membres. Or, le caractère discrétionnaire des choix dont ils disposent pour trouver les moyens appropriés d’exécution des arrêts, pouvant permettre de concilier leur droit interne avec les obligations conventionnelles, s’avère en pratique limité, le refus d’exécuter un arrêt ou son exécution imparfaite étant considérés comme une violation du texte conventionnel. Une telle situation met en exergue l’inégalité des positions de chacune des parties au dialogue, qui s’est d’ailleurs accentuée ces deux dernières décennies grâce au développement exponentiel de la jurisprudence de la Cour de Strasbourg et au renforcement, en conséquence, de son autorité.

Dans ce dessein, de nombreuses questions se posent. Comment les acteurs concernés doivent-ils gérer les risques générés par les interférences entre les systèmes constitutionnel et conventionnel de protection des droits et libertés ? Est-il toujours pertinent de parler de complémentarité et de « déverticalisation » des rapports, supposant le recours à des techniques et méthodes axées sur le principe de la coopération et de la conciliation ou, au contraire, le prisme hiérarchique doit désormais être vu comme la nouvelle perspective de régulation afin de garantir l’efficacité du système conventionnel ?

Les contributions réunies dans le présent ouvrage, issues d’une journée d’étude organisée à Aix-en-Provence le 23 avril 2021, mettent en exergue la présence d’un véritable tournant, au niveau des rapports entre les systèmes normatifs nationaux et conventionnels, de la question de l’autorité du droit conventionnel.

EAN 9782731412673
ISBN 978-2-7314-1267-3
Date de parution 23/01/2023
Nombres de pages 262
Type d’ouvrage Colloques - Etudes - Rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Maria Gudzenko, Natacha Danelciuc-Colodrovschi, Patrick Gaïa
Editeur Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M.
Collection Les cahiers de l'Institut Louis-Favoreu
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit comparé
Thème secondaire Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme
Format Papier
Les juges nationaux et la Convention européenne des droits de l'homme : analyse des rapports à travers les expériences russe… |
Les juges nationaux et la Convention européenne des droits de l'homme : analyse des rapports à travers les expériences russe…
28,00 €