Les nouvelles perspectives de la souveraineté

Expédié sous 6 à 10 jours

22,00 €
222 pages
Résumé

Résumé

Kundera proclame en 1967 que la frontière, donc la nationalité, est une blague. 2014 : l'Ukraine est coupée en deux, la Crimée rejoint la Russie. Le président russe Vladimir Poutine décide alors de « reconnaître la République de Crimée comme État souverain et indépendant ». L'exemple de la Crimée donne espoir à d'autres indépendantistes européens. Un mouvement vénitien séparatiste lance un référendum pour l'indépendance de la Vénétie. Ce vote précède celui qui se tient en Écosse sur le même sujet de l'indépendance de la nation. Une annexion de la Sardaigne à la Suisse ? C'est ce que prône le mouvement Canton Marittimo sur sa page Facebook. En Espagne, la Generalitat revendique une Catalogne indépendante. Au coeur de l'Europe, des lignes de partage héritées de l'Antiquité romaine et du Moyen Âge ressurgissent, tandis que d'anodines limites régionales se revendiquent en frontières nationales. Et à l'autre bout du monde, le Canada cartographie les fonds marins de l'Arctique pour tenter de défier la Russie avec laquelle il se dispute la souveraineté sur le pôle Nord, tandis que la Chine poursuit son expansion économique en Afrique, en noyant sous l'argent le continent. De toute part, on s'interroge : « Que signifie, finalement, être européen, se demande Michaël Foessel, à l'heure d'une globalisation qui européanise le monde au détriment du continent Europe ? » Furieux paradoxe des temps modernes, la notion de souveraineté est une idée neuve en ce début du XXIe siècle. D'une impasse à l'autre, d'une soustraction à une nouvelle abstraction, nous voilà revenus à l'essentiel qui consiste à élever, selon Thomas Berns, quelque chose « hors de cette histoire, un droit définitivement distinct d'une loi [...] qui, aussi vivace soit-elle, transitera désormais par ce filtre d'un droit souverainisé qui peut donc s'accommoder de l'histoire sans être entièrement exposé à elle. »

Thierry Charles est Docteur en droit [Université Jean Moulin, Lyon III - thèse sur Jacques Chaban-Delmas]. Il a commencé sa carrière en qualité de chargé de recherche à l'Université Pierre Mendès France - Grenoble II. Après une expérience bancaire, il est aujourd'hui directeur des affaires juridiques de l'organisation professionnelle Allizé-Plasturgie, membre du comité des relations interindustrielles de sous-traitance [CORIST] au sein de la Fédération de la plasturgie, du Centre national de la sous-traitance [CENAST] à Paris et du Club des juristes d'entreprise à vocation internationale à la CCI de Lyon. Expert chroniqueur sur http://www.finyear.com, où il tient une rubrique littéraire, Et tout le reste est littérature, et dans le Cercle Les Échos, il est également sociétaire de l'Atelier Paul Fabra.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-343-06157-3
Titre Les nouvelles perspectives de la souveraineté
Date de parution 05/2015
Nombre de pages 222
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Thierry Charles
Editeur / Collection / Sous-collection L'Harmattan / Questions contemporaines
Thème Droit > Droit international et étranger > Autres ouvrages
Format Papier
  Loading...