Médecine et pharmacopées traditionnelles en droit public ouest africain

Le cas du Ghana et du Burkina Faso

En stock, expédié sous 24 à 48h

Plus que 1 exemplaire !
40,00 €
  • : Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M.
  • : Droit de la Santé
  • : 07/2020
  • : 978-2-7314-1173-7
518 pages
Résumé

Résumé

La médecine traditionnelle ouest-africaine constitue l'unique moyen de prise en charge sanitaire d'une importante part de sa population. Ce fort recours à la tradimédecine est très souvent le fruit d'un choix socioculturel malgré le poids de la faiblesse de l'offre allopathique de soin. En effet, les conceptions traditionnelles de la maladie influencent le choix thérapeutique surtout en zone rurale. L'adoption tardive des mesures d'encadrement de ce fort recours à la tradimédecine accroit les risques sanitaires et la biopiraterie. La multiplication des biosprospections non autorisées ont accru les appropriations illicites des savoirs tradimédicaux et des RG§ST associées à des fins d'innovations pharmaceutiques dans les Suds. De nombreuses questions relatives à la propriété intellectuelle sur les RG§ST et les droits des communautés locales, sur la construction d'un système équitable d'exploitation des ressources et des savoirs médicaux traditionnels à des fins de recherches et de développement se posent. La communauté internationale tente d'y répondre.

Le Ghana et le Burkina Faso pour pallier ces difficultés ont adopté des législations encadrant l'exercice de la tradimédecine et la mise sur leurs marchés nationaux de médicaments traditionnels et néotraditionnels. Des mécanismes de contrôle de la licéité des accès à leurs RG§ST fondés sur la CDB notamment les concepts de DPI sui generis, CPLCC, APA et sur les droits OMPI/OAPI/ARIPO y sont en construction.

Préface Guylène Nicolas, Maître de conférences de roit public, HDR, Aix Marseille Univ, CNRS, ADES, Marseille, France.
Docteure en Droit public de la santé du Centre de Droit de la Santé (CDSA) de l'Université Aix-Marseille en janvier 2019, Wendkouni Adelphe Sabine Ouédraogo a été chargée de mission d'enseignement en droit public sein de l'Université d'Aix-Marseille entre 2016 et 2020. Elle est actuellement postdoctorante chargée de recherche en démocratie sanitaire et gouvernance des systèmes de santé africains au sein de l'UMI Résiliences de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).
Caractéristiques
ISBN13 978-2-7314-1173-7
Titre Médecine et pharmacopées traditionnelles en droit public ouest africain
Sous-titre Le cas du Ghana et du Burkina Faso
Date de parution 07/2020
Nombre de pages 518
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Wendkouni Adelphe Sabine Ouedraogo
Editeur / Collection / Sous-collection Presses Universitaires d'Aix-Marseille - P.U.A.M. / Droit de la Santé
Thème Droit > Droit international et étranger > Droit étranger
Thème secondaire Droit > Droit de la santé / Droit médical > Droit pharmaceutique
Format Papier
  Loading...