Problèmes politiques et sociaux, avril 2006 N°923

Ecole et violences

Non disponible actuellement chez l'éditeur

9,20 €
120 pages
Résumé

Résumé

Depuis les années 1990, le spectre de la montée des violences en milieu scolaire ressurgit de manière récurrente dans les discours médiatiques et politiques. Qu'en est-il exactement de cette violence scolaire qui touche non seulement la France mais de nombreux pays étrangers en Europe et en Amérique ? Fait-elle aujourd'hui partie du quotidien des élèves et de leurs enseignants ? Comment mesurer ce phénomène dont les manifestations prennent des formes multiples, racket, vols, agressions, brimades, harcèlement... ? Quelles en sont les raisons ?

Ces faits concernent d'abord les établissements populaires implantés dans des zones reléguées. Le sens de la violence qui s'y manifeste peut être appréhendé à travers le sentiment de rage, voire de haine, ressenti par les jeunes face au sort que la société leur réserve. Quand te pouvoir de l'institution est ressenti comme arbitraire, lorsque évaluations et sanctions ne font qu'ajouter à un sentiment de dévalorisation, les élèves peuvent réagir en adoptant des conduites de résistance ou d'opposition, en essayant d'imposer leur propre définition des rapports de force. Se trouve ainsi posée, de façon plus générale, la question de la justice du système éducatif car force est de constater que l'ouverture de l'École au plus grand nombre n'a pas permis à l'institution de tenir ses promesses égalitaires d'insertion. Par ailleurs, l'école n'est plus l'espace sanctuarisé d'autrefois, elle se trouve « envahie » par les problèmes sociaux qui l'entourent et absorbe la violence de son environnement.

Les pouvoirs publics tentent de répondre depuis près de vingt ans à l'essor des violences scolaires par des mesures concernant notamment les établissements les plus sensibles, le renforcement des effectifs d'encadrement, la prévention, la formation des enseignants et les partenariats à tous niveaux (collectivités locales, police, justice, parents d'élèves ...).

En annexe de ce dossier, une chronologie récapitule les grandes étapes de la lutte contre la violence à l'école depuis 1992.

Cécile Carra, maître de conférences en sociologie à l'IUFM Nord-Pas-de-Calais et chercheur au CESDIP (CNRS). Auteure notamment de Délinquance juvénile et quartiers « sensibles ». Histoires de vie (L'Harmattan, 2001).
Daniel Faggianelli, sociologue, intervient en Institut régional de travail social et Institut de formation des cadres de santé. Auteur avec Cécile Carra de «
École et violences » (Problèmes politiques et sociaux n° 881, 2002).
Caractéristiques
Titre Problèmes politiques et sociaux, avril 2006 N°923
Sous-titre Ecole et violences
Date de parution 05/2006
Nombre de pages 120
Type d'ouvrage Revues
Support Revue
Langue Français
Auteur(s) Cécile Carra, Daniel Faggianelli
Editeur / Collection / Sous-collection La documentation française / Problèmes politiques et sociaux
Thème Droit > Droit de l'éducation
Thème secondaire Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Sociologie / Linguistique
Format Papier
  Loading...