Quelle déontologie pour la haute fonction publique ?

Enjeux, textes et perspectives

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 heures

Plus que 2 exemplaires !
27,00 €
  • Tome 132
  • : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
  • : Colloques & Essais
  • : 01/06/2021
  • : 978-2-37032-302-6
330 pages
Résumé

Résumé

Organisé dans un contexte marqué par la volonté du chef de l'État de réformer la haute fonction publique à la suite du rapport Thiriez sur sa modernisation et de l'importante réforme issue de la loi de Transformation de la fonction publique du 6 août 2019, ce colloque avait pour but d'apporter des réponses à un questionnement d'une brûlante actualité : quelle transparence et quelle déontologie pour la haute fonction publique ?
Les réponses à cette interrogation nécessitaient de croiser les analyses à la fois des universitaires, de praticiens ainsi que d'acteurs amenés à jouer un rôle de gardien des principes et valeurs de la République. L'argent, la tentation du secteur privé, le conflit d'intérêts, les cumuls d'activité mais également la répercussion des mots et comportements sur le service public constituent autant d'enjeux déontologiques d'hier et d'aujourd'hui pour celles et ceux qui occupent un poste à responsabilité au sein de l'administration. Loin d'être un phénomène de mode, la transparence et la déontologie sont plus que jamais, comme l'illustrent les analyses de leur influence sur les comportements de celles et ceux qui font partie de la haute fonction publique, une réponse urgente à la nécessité de repenser l'action publique en renforçant d'une part, la prévention d'éventuels manquements et d'autre part, l'effectivité du contrôle des allers et retours des hauts fonctionnaires entre les secteurs public et privé.
L'éthique et la déontologie viennent poser des balises dont les hauts fonctionnaires ne peuvent ignorer l'existence, y compris lorsqu'ils exercent leur liberté d'expression. En dressant un état des lieux de l'écosystème déontologique gravitant désormais autour de cette haute fonction publique et en proposant de nombreuses pistes de réformes, le présent ouvrage apporte une importante contribution au débat sur la nécessité d'un État transparent guidé par le réflexe de l'éthique.

Emmanuel AUBIN, Professeur de droit public Président de la commission scientifique disciplinaire paritaire 02-04, Co-responsable de l'axe de recherche "Démocratie, Libertés & Politiques sociales"
Co-directeur du programme franco-japonais Nihon-Europa.

Jean-Michel EYMERI-DOUZANS, Professeur des Universités, Président du GEAP-EGPA, Directeur du Master Conseil & expertise en action publique, Directeur de l'Axe de recherches n° 1 du LaSSP (EA4175).

Johanne Saison, Professeur, Droit public, Directrice, Institut de préparation à l'administration générale de l'Université de Lille, Directrice de l'Ecole doctorale des sciences juridiques, politiques et de gestion (n°74), Responsable du M2 Droit et Politiques de santé.

Jean-François Kerléo, Professeur de droit public - Université Aix-Marseille, Directeur scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique, Co-directeur du DU religion, liberté religieuse, laïcité.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-37032-302-6
EAN 9782370323026
Titre Quelle déontologie pour la haute fonction publique ?
Sous-titre Enjeux, textes et perspectives
Date de parution 01/06/2021
Nombre de pages 330
Numéro de tome 132
Type d'ouvrage Colloques, études et rapports
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Emmanuel Aubin, Jean-Michel Eymeri-Douzans, Jean-François Kerléo, Johanne Saison-Demars
Editeur / Collection / Sous-collection Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie / Colloques & Essais
Thème Droit > Droit administratif > Droit de la fonction publique
Thème secondaire Droit > Déontologie
Format Papier
  Loading...