Repenser la justice transitionnelle en Afrique subsaharienne

Concilier l'un et le multiple dans la reconstruction des sociétés post-guerre civile

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 heures

Plus que 2 exemplaires !
45,00 €
  • Tome 200
  • : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
  • : Thèses
  • : 22/12/2020
  • : 978-2-37032-288-3
552 pages
Résumé

Résumé

Lorsque victimes et bourreaux se confondent dans le chaos des violences, les modèles classiques de justice deviennent très rapidement inopérants pour la détermination de la responsabilité et la reconstruction du vivre-ensemble. L'ambition de cette thèse est de proposer une vision plurielle et renouvelée de la Justice au service de la réconciliation en Afrique, répondant davantage aux attentes des populations dans les zones en crise profonde et de formuler des recommandations pour l'articulation d'une complémentarité plus efficace entre les différents instruments de la justice transitionnelle.
L'étude des modèles de reconstruction en Sierra Leone, au Libéria, au Rwanda, au Burundi, en Ouganda, en Afrique du Sud ou encore au Mozambique, démontre la diversité des processus de justice transitionnelle mis en place sur le continent africain.
Aussi, cette thèse défend l'idée que la justice transitionnelle exige d'être profondément repensée afin de s'adapter plus efficacement aux spécificités des contextes politiques, historiques et sociétaux de chaque conflit. Dans cette conviction, face au pluralisme désordonné qui caractérise aujourd'hui les diverses expériences de justice transitionnelle sur le continent africain, l'auteure propose une nouvelle forme de coopération et de coordination conciliant « l'un », c'est-à-dire la justice transitionnelle au service de la réconciliation, et « le multiple » des mécanismes qui la composent, afin que la justice post-conflit constitue enfin une ressource efficace pour la reconstruction des sociétés post-guerre civile en Afrique subsaharienne.

Prix de thèse Louis Joinet

Docteure en droit public, diplômée de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Nora Stirn est juriste africaniste, consultante auprès de l'ONU et enseignante à l'Université Paris 8 en droit public et droit international et à l'Université Paris 1 en justice transitionnelle.
Caractéristiques
ISBN13 978-2-37032-288-3
EAN 9782370322883
Titre Repenser la justice transitionnelle en Afrique subsaharienne
Sous-titre Concilier l'un et le multiple dans la reconstruction des sociétés post-guerre civile
Date de parution 22/12/2020
Nombre de pages 552
Numéro de tome 200
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Nora Stirn
Editeur / Collection / Sous-collection Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie / Thèses
Thème Droit > Droit international et étranger > Contentieux et procédure / Juridictions internationales
Format Papier
  Loading...