Rome dans les années de plomb

L'inscription urbaine des violences politiques (1966-1982)

Disponible à la librairie LGDJ à Paris

En stock, expédié sous 24 à 48h

Plus que 1 exemplaire !
45,00 €
  • Tome 184
  • : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
  • : Thèses
  • : 12/2019
  • : 978-2-37032-242-5
804 pages
Résumé

Résumé

Des milliers d'attentats armés, mélange dramatique d'assauts sur les institutions étatiques et de règlements de comptes dans le rue ; des dizaines de personnes assassinées, souvent des militants très jeunes, mais aussi de gens au hasard, se trouvant malheureusement au mauvais endroit au mauvais moment ; le massacre de son escorte et le kidnapping en plein jour de l'homme politique le plus important du pays, Aldo Moro, finalement exécuté par ses geôliers « brigadistes » après 55 jours de captivité. La superposition de cette offensive subversive avec des épisodes de terrorisme international, de gangstérisme, d'abus des forces de l'ordre, de scandales de corruption, dans une énorme période de crise de la vie démocratique italienne. Dans l'après-68, Rome a été l'incubateur et l'épicentre d'une expérience de violence politique parmi les plus longues et atroces de l'Europe occidentale. Par une approche interdisciplinaire, cette étude reconstruit la relation entre le territoire urbain et la mise en oeuvre d'une contestation armée, à caractère meurtrier, dans le cadre de la « guerre froide » et de la modernisation nationale, brutale et déséquilibrée, activée par le boom économique (1958-1963). Un travail très vaste et articulé - sans précédent dans la littérature historiographique, grâce notamment à des documents inédits et à l'élaboration d'infographies urbaines - qui a fait ressortir les particularités de la violence politique pratiquée à Rome, tout en attribuant la juste proportion au « poids » de la Capitale d'Italie dans le déploiement à l'échelle nationale de la « stratégie de la tension » (1969-1974) et des « années de plomb » (1975-1982).

Docteur en Histoire et spécialiste de la violence politique en Italie,Domenico Guzzo co-dirige l'Institut du temps présent de Forli-Cesena. Responsable des activités culturelles de la Fondation Ruffilli, membre associé du Laboratoire « Histoire Culture Italie Europe » (Université Grenoble Alpes), il est également attaché d'enseignement à l'Université de Bologne
Caractéristiques
ISBN13 978-2-37032-242-5
Titre Rome dans les années de plomb
Sous-titre L'inscription urbaine des violences politiques (1966-1982)
Date de parution 12/2019
Nombre de pages 804
Numéro de tome 184
Type d'ouvrage Thèses
Support Livre
Langue Français
Auteur(s) Domenico Guzzo
Editeur / Collection / Sous-collection Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie / Thèses
Thème Droit > Sciences politiques
Format Papier
  Loading...